fbpx

Bars – Ce qui a été décidé pour 2018

La pêche avec relâcher est autorisée pour 2018.

La pêche avec conservation du poisson: la décision complète est encore en attente, il n’y a pas eu d’accord politique au sujet de ce que les citoyens pourront conserver au cours du second semestre 2018.

Nous pensons que beaucoup de personnes qui ont lu les décisions du conseil des ministres ont compris qu’il ne sera pas possible de conserver le moindre bar en 2018. La vérité est que la décision a été reportée en mars/avril.

La pétition et vos mails et vos courriers aux députés, à George Eustice et aux autres ministres européens de la pêche ont eu un réel impact. Les ministres européens de la pêche se battent maintenant pour autoriser les pêcheurs amateurs à conserver quelques poissons en 2018 et ils n’ont accepté la proposition de la commission européenne qu’à la seule condition que la question soit réexaminée en mars/avril.

“À la lumière des résultats de l’évaluation du CIEM qui sera achevée en mars 2018, la commission examinera la possibilité d’autoriser la conservation d’un bar par jour et par pêcheur pendant une période limitée.”

Pourquoi Mars/avril? Parce que les scientifiques ont besoin de davantage de temps pour achever leurs évaluations et nous donner une estimation plus précise du stock de bars et des niveaux de mortalité des bars secondaires à la pêche commerciale et à la pêche récréative.

Nous pensons que l’avis du CIEM de novembre a sur estimé la mortalité du bar induite par la pêche récréative (notamment par ceux qui pratiquent le relâcher) et a sous estimé celle induite par la pêche commerciale. Nous sommes en train de discuter de ce point avec le CIEM et espérons que l’avis révisé pourra permettre à la commission de donner une suite favorable à la demande des ministres européens de la pêche favorables pour que la pêche récréative puisse conserver quelques poissons en 2018.

Les mesures acceptées ont réduit les débarquements de tous les engins professionnels: de 250 kg/mois, les filets maillants sont passés à 1,2 tonne annuelle, les chaluts et les seines passent de 3% à 1% de prises accessoires avec un plafond diminué, et les ligneurs passent de 10 tonnes à 5 tonnes annuelles.

A BASS Campaigning Website

Funded by the Bass Anglers' Sportfishing Society (BASS)

Supported By