Réponse Karmenu Vella

Chers Pêcheurs récréatifs en mer,

Je voudrais vous remercier pour vos nombreux courriels et courriers reçus ces derniers mois à propos du dernier avis du Conseil International pour l’exploration de la Mer (CIEM) à propos du bar et de l’impact des la pêche récréative sur ce stock.

L’avis du CIEM est fondé sur de nouvelles informations et une nouvelle analyse. Selon celle-ci, l’impact de la pêche récréative sur le bar est vraiment plus faible que  celle estimée en 2017. De plus, le CIEM convient que 95% des bars survivent après avoir été relâchés par les récréatifs. Bien que le CIEM ait émis un avis concernant le prélèvement global correspondant au Rendement Maximal Durable (RMD), le stock reste en dessous du niveau minimal sous lequel la reproduction est menacée.

Pour être cohérent avec le RMD, le CIEM préconise que les prélèvements globaux (commerciaux + récréatifs) ne dépassent pas 880 tonnes en 2018.

Étant donné cette évolution de l’avis scientifique et  en accord avec l’engagement du Conseil des Ministres de décembre 2017, j’ai demandé à mes services de préparer une proposition qui tienne compte de ce nouvel avis scientifique de façon à adapter les mesures de gestion de la pêche récréative pour 2018 à ces nouvelles recommandations.

Je voudrais vous remercier une nouvelle fois de m’avoir écrit au sujet de ce problème important et voudrais vous remercier pour votre engagement soutenu en faveur d’une gestion des pêches durables.

Sincèrement,

Karmenu Vella

A BASS Campaigning Website

Funded by the Bass Anglers' Sportfishing Society (BASS)

Supported By