Faits Marquants

La surpêche commerciale met le stock de bar en grand danger

Suite à la surpêche commerciale, le stock de bar est maintenant si faible que nous sommes face à un désastre environnemental. En 2016, la Commission Européenne a dit que le conseil scientifique à propos du bar est très alarmant et qu’il est vital de reconstruire le stock de bar pour le bénéfice à la fois des pêcheurs professionnels et des pêcheurs amateurs du public.

Le graphe ci-dessous montre le déclin rapide de la population des bars géniteurs.

Les scientifiques de l’UE ont dit en avril 2015: « le stock des bars géniteurs diminue vers le niveau historiquement le plus bas jamais observé. » Malheureusement, en 2016, nous avons effectivement atteint le niveau de stock de géniteurs le plus bas de tous les temps: 7 320 tonnes. La prévision pour 2017 est même pire: à peine 6 219 tonnes. Pour replacer ceci dans le contexte, la moyenne des débarquements commerciaux entre 2010 et 2013 a été de 4 136 tonnes, de telle sorte que le stock actuel de géniteurs équivaut à peine à 1 an 1/2 de débarquements commerciaux.

Quand un stock chute en dessous du seuil Btrigger, les gestionnaires de la pêche sont supposés prendre les décisions appropriées pour faire repasser le stock au dessus de Btrigger le plus vite possible. Mais aujourd’hui, le stock des géniteurs est largement en dessous du seuil limite Blim.

Ceci veut dire qu’il existe une forte probabilité que la capacité du stock à s’auto-régénérer soit rendue impossible à cause d’une production d’oeufs insuffisante. Le risque est donc que même en réduisant drastiquement la pêche, le stock puisse ne pas se restaurer comme espéré et reste indéfiniment faible pendant une période indéfinie. C’est exactement ce qui est arrivé avec la morue de Terre-Neuve.

C’est pourquoi les scientifiques ont recommandé de renoncer à tout débarquement de bars en 2017. Ceci est resté un vœu pieux puisque les ministres de la pêche britannique, français, hollandais et belge n’ont d’autre objectif que de favoriser les pêcheurs professionnels à court terme, même si cela implique de détruire l’avenir à long terme de toute la pêcherie du bar – de la folie complète.

A BASS Campaigning Website

Funded by the Bass Anglers' Sportfishing Society (BASS)

Supported By